Au pays des tulipes... et des animaux

Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar Therabu » Vendredi 06 Mai 2016 20:37

J'ai choisi de bouleverser l'ordre de mes visites estivales car je n'ai pas le temps de me consacrer suffisament pour une grosse institution. Ainsi je vous propose de découvrir la plus "petite" de mes étapes de mon séjour d'une semaine aux pays-bas juste après l'Allemagne l'été dernier.

J'ai réussi à atteindre Aalphen an den Rijn, la petite localité où se situe le parc après 1h de stop sous la pluie. A mon arrivé il pleut des trombes d'eau et la caissière est surprise de me voir arriver avec mon gros sac à dos de randonnée. Avifauna est une petite structure privée détenue par des passionnés d'oiseaux, historiquement tournée vers l'élevage et qui a connu de nombreux succès dans la matière. Partons à la découverte de ce riche petit établissement.

Après une grande allée végétalisée bordée de structures à destination du public qui fait suite à l'entrée nous arrivons au milieu du parc d'Avifauna. La première installation vers laquelle je me dirige est une grande et basse maison non pénétrable et qui abrite de grands terrariums végétalisés. Cette bâtisse est actuellement remaniée pour accueillir quelques petits singes sud-américains. Pendant quelques années, ce fut une pièce d'élevage pour des colibris.

Image

Image

Image

Saphir azuré, désormais absent des collections publiques européennes


Plusieurs grandes volières sont destinées à des couples reproducteurs de différentes espèces de rapaces, dont notamment un couple très prolifique de pygargues de Steller. Après avoir traversé un petit jardin de roses, peu accueillant sous les trombes d'eau, je me dirige vers l'un des bâtiments emblématiques du parc : le nocturama. Avant d'entrer à l'intérieur, une volière pénétrante abrite des espèces de chouettes européennes. Une petite forêt plongée dans l'obscurité a été reconstituée et le visiteur se promène au mileiu des arbres faiblement éclairé en observant un couple d’œdicnèmes australiens ou des podarges. Les kiwis sont présentés dans un enclos vitré très sombre sur le coté du chemin et malgré de nombreux passages, je n'ai pas eu la chance d'observer ces oiseaux très farouches.

Image

Vautour de Rüppell

Image

Pygargue de Steller immature

Image

Chouette hulotte

Image

Podarge gris


Durant une petite accalmie, j'en profite pour assister à l'une des représentations dont les participants sont très variés.

Image

Calao papou

Image

Milan noir


Nous attaquons désormais la partie la plus intéressante du parc, à savoir la grande serre, divisée en 4 parties distinctes. Peu de zoos voient leur intérêt autant concentré dans une seule installation ou partie du parc. J'ai commencé ma visite par la partie élevage de la serre qui n'est ni plus ni moins qu'un alignement de cages de chaque coté du sentier. Ce n'est clairement pas folichon, notamment en terme d'espace ou d'immersion pour le visiteur mais efficace pour la détention et l'élevage d'espèces rares.

Image

Rarissime et magnifique calao des Célébes

Image

Araçari vert

Image

Gallicolombe à poitrine d'or


Les trois pièces qui vont suivre se ressemblent plus ou moins. Elles ont en commun de représenter l'avifaune endémique d'une partie spécifique du globe avec un lot de raretés considérable. La plupart des oiseaux sont en vol libre autour des visiteurs et profitent d'une végétation touffue pour se camoufler du public. Seul les toucans, coq de roche et calaos sont séparés dans leur propre installation. Commençons par l'Afrique...

Image

Rollier à long brins

Image

Touraco géant

Image

Colombar à front nu

... puis le Pantanal...

Image

Motmot houtouc

Image

Image

Image

Image

Coq de roche de Guyane

Image

Image

Toucan toco

Image

Image

Jacana noir

Image

Paroare huppé

...pour en finir avec la véritable salle au trésor, à savoir la salle consacrée aux oiseaux des Philippines. Le parc est directement impliqué dans plusieurs projets locaux dans cette partie du monde, chose suffisamment rare pour être soulignée au sein des parcs ornithologiques.

Image

Anserelle de Coromandel, deux parcs européens

Image

Image

Carpophage bicolore

Image

Padda de Java

Image

Rare et discret martin forestier

Image

Le tout aussi répandu capucin damier

Image

Mainate religieux

Image

Tarictic des Visayas

Image

L'endémique et rare coleto

Image

Gallicolombe poignardée

Et l'habitant le plus timide de l'installation est surement le râle des Philippines, dont seulement deux parcs en Europe peuvent encore se targuer de présenter.

Image

Image
Therabu
 
Messages: 3057
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar Philippe » Vendredi 06 Mai 2016 20:42

Merci Therabu !
Philippe
 
Messages: 10587
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar Elouan » Vendredi 06 Mai 2016 20:44

Merci pour ces photos Therabu!
Elouan
 
Messages: 586
Enregistré le: Dimanche 17 Avril 2016 12:23
Localisation: Rennes

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar abel » Samedi 07 Mai 2016 10:35

Merci Therabu !
Je découvre certaines espèces que je ne connaissais pas, je ne suis pas vraiment un spécialiste en ornithologie, mais la collection a l'air magnifique :D !
abel
 
Messages: 3483
Enregistré le: Lundi 02 Novembre 2015 18:47
Localisation: Tours

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar Therabu » Samedi 07 Mai 2016 19:07

Merci bien du passage commenté !

Achevons cette visite avec le reste du parc. En ressortant de la serre on tombe sur une allée traditionnelles des parcs ornithologiques. D'un coté une longue suite de volières d'élevage à psittacidés, de l'autre un canal présentant des anatidés d'ornement. En parallèle, une deuxième allée de voliéres forme la faisanderie du parc.

Image

Pigeon picazuro

Image

Geai à face blanche

Image

Image

Image

Un rare tallégale de Latham

Image

Cygne de Bewick

Image

Cacatoés à huppe souffré

Image

Amazone à joues vertes

Image

Perruche royale

Image

Perruche à tête de prune

Image

Perruche mélanure

Image

Inséparable de Fisher

Image

Cacatoès des Philippines

Après cette partie vieillissante et clairement peu attractive pour un visiteur non-averti, nous arrivons devant une serre récente présentant une grande colonie de loriquets faisant le bonheur des visiteurs. Dans une volière en face, j'ai pu observer ce beau kookabura toujours dans le thème australien. Nous accédons à l'extension/ Juste après un petit portillon nous nous retrouvons en face d'un grand lac que nous allons contourner. A notre niveau se trouve une rangée de hautes et profondes volières très végétalisées. Il s'agit du centre de reproduction des calaos avec lesquels le parc a connu d'importants succès avec presque toutes les espèces détenues. D'ailleurs la collection est impressionnante. On leur montre à Villars ou pas ?

Image

Kookabura

Image

Calao bicorne

Image

Image

Calao à casque plat

Image

Calao ondulé

Image

Image

Superbe calao à huppe blanche

L'autre rive du lac est un territoire d'immersion pour lémuriens ainsi qu'une troupe de pintades vulturines. Le parc a quelque peu dérogé à sa spécialisation en accueillant quelques espèces de petits mammifères attractives comme les lémuriens et plus récemment pandas roux et callitrichidés. Leurs conditions de vie semblent exemplaires et tant mieux si cela est efficace et permet de continuer à élever d'autres espèces plus rares et menacées.

Image

Pintade vulturine

Image

Maki catta

Image

Un choucas des tours en revenant

En revenant vers l'entrée, on longe plusieurs enclos pour gros oiseaux et anatidés constitués de terrains marécageux clôturés. Dommage que le site ne soit pas plus mis en valeur et les enclos couverts pour permettre aux oiseaux de voler car la végétation est assez intéressante je trouve.

Image

Céréopse cendrée

Image

Cigogne épiscopale

Image

Oie cygnoïde

Voici cet aperçu d'Avifauna se termine. Il y a bien plus à voir, notamment en terme d’espèces et d'installations? C'est certes un petit parc et j'étais vraiment curieux de savoir si cela valait le coup de s'y déplacer et d'y passer une journée mais avec le recul je suis vraiment content de m'y être arrêté? Si vous en avez donc l'occasion je vous conseille de vous y arrêter sur la route entre Rotterdam et Amsterdam, surtout si vous avez une voiture. Le parc est plein de richesses malgré sa taille modeste et semble s’améliorer régulièrement.
Therabu
 
Messages: 3057
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar okapi » Dimanche 08 Mai 2016 10:17

Merci pour ces beaux oiseaux! Le parc a visiblement de beaux succès d'élevage: sais-tu où vont les oiseaux lorsqu'ils sont adultes? Le parc est-il affilié à des institutions variées ou est-ce un plaisir d'éleveur privé ouvert au public?
okapi
 
Messages: 11519
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar Therabu » Dimanche 08 Mai 2016 22:09

Le parc est membre de l'EAZA et investi dans différents programmes d'élevage. On peut souligner que le parc est coordinateur des programmes suivants :

- Casoar à casque
- Vautour à tête blanche
- Calao bicorne

A ma grande surprise, seule quatre espèces de calaos bénéficient de programmes d'élevage. Il me semble donc au regard de ces données que la gestion du cheptel doit être assez classique et transparente.
Therabu
 
Messages: 3057
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar nico » Lundi 09 Mai 2016 11:07

La collection d'oiseaux de ce parc est comme tes photos Antoine, impressionnante et magnifique.
Avatar de l’utilisateur
nico
 
Messages: 3424
Enregistré le: Vendredi 29 Juillet 2005 12:29
Localisation: indre et loire (chinon)

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar guirosama » Lundi 09 Mai 2016 14:30

J'ai un article des années 50 sur ce parc. Je pensais qu'il était fermé. Merci pour ces magnifiques photos. Les oiseaux sont vraiment beaux. Cela donne envie d'y faire un tour.
Avatar de l’utilisateur
guirosama
 
Messages: 928
Enregistré le: Mardi 10 Mars 2015 9:22

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar Therabu » Jeudi 22 Juin 2017 0:12

J'exhume ce fil afin de vous conter les autres étapes de mon périple néérlandais qui avait eu lieu il y a presque déjà deux ans. La première d'entre elle concerne le mythique Burger's Zoo que je revisiterais une seconde fois le surlendemain.
Après avoir dit au revoir à Berlin, je montais dans un bus le soir pour arriver à Arnhem le lendemain. Courte nuit dans le bus et arrivée matinale qui me laisse le temps d'atteindre l'entrée du zoo à pied plutôt qu'en bus...Mince il est toujours 7h du matin et le parc n'ouvre qu'à 9h....

...Ouch ! Je me réveille en sursaut, quelle heure est-il ? 8h45, j'ai été réveillé par les visiteurs du Burgers. Les néerlandais sont des lèves-tôt et sont nombreux à viister le parc dès le matin. Comme vous le savez-déjà, le parc est organisé en zones non pas géographiques mais écologiques. Avant que le concept des dômes bio-climatiques ne soit lancé, les animaux vivaient dans de petits enclos assez classiques dont il reste encore toute une partie près de l'entrée. Cette zone accueille pèle-mêle des manchots du Cap, lémuriens, bongos, hippopotames nains, deux vieilles éléphantes d'Asie. Evidemment les enclos ne font pas rêver mais je trouve que l'utilisation et l'aménagement des enclos rendent les installations pas totalement inadaptées.

Zoo ancien

Des hippopotames nains inaugurent cette zone après l'entrée et les manchots. Ils vivent dans une petite fosse qui doit ressembler à ce que devait être le zoo de Vincennes. Néanmoins les petits enclos sont bien végétalisés, sous le couvert des arbres et disposent de bassins pour chaque individus. Des céphalophes bleus, dont Arnhem est le responsable du programme d'élevage, cohabitent avec eux.

Image

Image

Image

Image
Phacochère

Un peu plus loin, une autre espèce remarquable évolue dans une installation assez curieuse. En effet, des phoques annelés, parmi les derniers d'Europe avec ceux de Brest vivent dans une fosse bétonnée et sableuse accompagnée d'un petit bassin sous le couvert des arbres de la zone.

Image

Image

Des bongos orientaux évoluent dans un enclos relativement spacieux couvert de bosquets de bambou qui permettent aux céphalophes du Natal qui cohabitent de se cacher des grosses antilopes d'apparence pourtant placides. Plus loin, les rennes de foret évoluent eux aussi sur un enclos de superficie moyenne mais sous le couvert des arbres. Quelques sapins protégés dans l'enclos rappellent le milieu d'origine de ces cervidés.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

L'installation qui vient est un ensemble de grandes volières très végétalisées. Deux sont visibles du public, la première présente curieusement des chacals dorés tandis que la seconde est le lieu de vie d'une panthère de Ceylan. L'autre panthère profite d'une installation non visible en arrière-plan que l'on peut deviner, permettant de séparer les félins et de respecter leur mode de vie solitaire.

Image

Image

Faisant techniquement partie du zoo classique, cette installation constitue une excellente transition vers la première zone thématique du zoo que nous allons découvrir. Jusqu'à ce que la mangrove ouvre, il s'agit encore de la dernière nouveauté qui remonte à ...2008. Quand la prise de temps rime avec qualité et réflexion...

Rimba

Cette zone extérieure est consacrée à la faune des forêts tropicales d'Asie du Sud-Est et bénéfice de nombreux grands chênes auxquels les animaux ont en général accès. Elle commence avec l'ours malais, en cohabitation avec le binturong. L'enclos est le meilleur que j'ai pu voir pour cette espèce même si j'aurais aimé voir un second enclos identique pour pouvoir présenter plusieurs animaux en simultané et dédoubler l'espace et les possibilités d'enrichissement.

Image

L'enclos suivant n'est plus à présenter et constitue à coup sur une audace, caractéristique des nouveautés du Burger's Zoo. Cette vaste plaine herbeuse bordée d'un cours d'eau et bénéficiant de quelques bosquets protégés présente simultanément un groupe de bantengs, cerf-cochons, cerf d'Eld, muntjack de Reeves, macaque à queue de cochon et siamang ! Tout ce petit monde semble cohabiter en bonne intelligence, profitant de bonnes conditions de captivité et le panorama offert au visiteur est génial et toujours animé.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Le sentier du visiteur longe puis contourne l'enclos de cohabitation qui occupe une bonne partie de la zone avec un nouveau point de vue pour atteindre cette fois un autre enclos vaste mais sans arbres. J'imagine que pour des conditions de sécurité, les arbres ont dû être coupés mais les tigres de Sumatra, qui n'ont qu'un seul enclos, profitent seulement d'une dense végétation basse. C'est pour moi la déception de cette zone même si pas mal de zoos aimeraient offrir ce type d'installations à leurs grands félins. Il faut aussi noter que les tigres peuvent observer tout le beau petit monde de l'enclos mixte et les cerfs ont parfois le réflexe de rester vigilants. :D
Une vaste volière observable depuis un long affût et des baies vitrées héberge en alternance des gibbons à favoris roux et un rare groupe de langurs obscurs. Ces beaux singes bénéficient le matin d'un bâtiment en coulisses non visible du public après que la cohabitation initialement prévue ait dû être arrêtée.

Image

Image

Image

Image

Enfin la découverte des jungles d'Asie du sud-est s'achève avec un vaste bâtiment de faux rocher tout en longueur contenant deux très grands vivariums, le premier pour des varans malais, le second pour des pythons réticulés.

Image

Image

Desert

Cette serre a fait, avec le Bush, la célébrité du Burger's Zoo et de son concept. Dédiée aux zones arides du Sud-Ouest américain, elle mêle roches rouges et végétation typique des oasis de déserts américains. L'atmosphère y ait unique, une véritable immersion pour le visiteur, permettant de présenter au visiteur une faune assez méconnue. C'est vraiment une superbe réalisation même si bien évidemment les installations des grands mammifères, exclusivement intérieures, sont bien trop insuffisantes en terme d'espace. De plus, la faune de cette région du globe n'est pas la plus menacée et bénéficie déjà de l'attention d'un pays qui a su sauver ces espèces, notamment les mouflons du désert.

En arrivant par le haut on a une belle vue plongeante sur la serre. Sur l'extérieur, la volière des bobcats et l'enclos des mouflons du désert sont visibles depuis des fenêtres aménagées entre les rochers. De l'autre coté, un nocturama et quelques volières permettent de séparer certaines espèces. Enfin quelques terrariums à serpents se trouvent dans le bas de la serre désertique à proximité d'une petite fosse sableuse pour pécaris à collier.
Tout au milieu, l'espace est réservé aux cheminements du visiteur à travers une végétation dont profitent de nombreuses espèces de passereaux peu courantes en captivité ou des urubus noirs.

Image

Image

Image
Bassari rusé

Image
Chardonneret gris, unique en Europe

Image

Image

Image
Evêque de Brisson

Image

Image
Bobcat

Image

Image

Image
Bighorn du désert

Image

Image

Image
Passerin nonpareil

Image

Image
Passerin à ventre rose

Image
Pécari à collier

Image
Gros-bec jaune

Image
Tourterelle à ailes blanches
Therabu
 
Messages: 3057
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar Baomer » Jeudi 22 Juin 2017 12:45

Therabu... c'est toujours un immense régal que de contempler tes photos, avec des pensionnaires toujours aussi intéressants !

Ce n'est que maintenant que je vois tes photos de l'Avifauna, quelles prouesses ! En revanche, ton geai à face blanche a l'air d'avoir fait une sacrée soirée :lol:
Talégalles, calaos, toucans, et de multiples raretés... quelle chance as-tu eu, merci !

Et le Burgers, il met l'eau à la bouche ! Je ne sais pas ce qu'il donne niveau installations, mais très jolie collection !
Je resterais des heures devant la plaine asiatique à observer les interactions, les rares phoques annelés... Et puis, ils ont tenté de reconsistuer un hotspot à ce que je vois ? La province floristique de Californie ? Merveille ! Mais où sont les grands géocoucous, et les colins de Californie, maîtres des lieux ?
Baomer
 
Messages: 337
Enregistré le: Mercredi 29 Juillet 2015 10:14

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar Vinch » Jeudi 22 Juin 2017 13:08

Antoine,
Merci encore pour toutes ces photos. Et malgré cette petite dominante jaune qui me gène parfois, tu as un véritable don pour la photographie animale: bonne composition, pas de flou sur le sujet, très rares grillages parasites, etc...
As-tu songé à en faire un site web et à essayer de t'orienter professionnellement dans cette voie ?

ça, j'adore !!!
Image
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5012
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar abel » Jeudi 22 Juin 2017 13:19

Merci pour ce compte-rendu ! Et je me joins à Vinch pour te dire à quel point je trouve tes photos magnifiques :D !
abel
 
Messages: 3483
Enregistré le: Lundi 02 Novembre 2015 18:47
Localisation: Tours

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar Joseph » Jeudi 22 Juin 2017 14:05

Un grand merci pour ce compte rendu et ces magnifiques photos qui me donnent bien envie de découvrir ce parc !
Joseph
 
Messages: 779
Enregistré le: Mercredi 03 Septembre 2014 13:16
Localisation: Bailleul Nord

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar Therabu » Jeudi 22 Juin 2017 18:37

Merci beaucoup pour vos passages commentés.

Baomer, les géocoucous et colins sont bien présents à Arnhem mais je n'ai pas de clichés présentables de ces espèces. Ces CR ne sont pas exhaustifs quant aux espèces présentées, c'est plus une manière de présenter ma visite et mon opinion d'un parc.

Merci encore pour toutes ces photos. Et malgré cette petite dominante jaune qui me gène parfois, tu as un véritable don pour la photographie animale: bonne composition, pas de flou sur le sujet, très rares grillages parasites, etc...


La sélection est féroce, il ne s'agit que d'une infime partie des clichés réalisés car j'ai du déchet. Et en effet, j'essaye d'insérer autant que possible mes sujets dans des cadres rappelant leur milieu d'origine. Es-tu sûr que cette dominante jaune n'est pas liée à ton moniteur car je ne l'ai pas sur mon écran ? D'autres personnes constatent t-elles cela ?

As-tu songé à en faire un site web et à essayer de t'orienter professionnellement dans cette voie


Comme tu peux le voir, j'ai déjà beaucoup de retard et j'essaye au maximum d'épurer mon stock de clichés en traitement. Mais en effet, j'ai un projet de site Web en tête. Je commence à avoir une bonne photothèque animalière issue du milieu naturel. J'aimerais faire un site avec les clichés animaliers et de paysage par écosystèmes, en y mélangeant éventuellement des espèces captives. Par exemple, les espèces du Desert d'Arnhem figureraient dans la même galerie que d'autres espèces typiques que j'ai pu croisé dans les déserts du Sud-Ouest américain. Qu'en penses tu ?
De toute manière, c'est un projet d'assez long-terme qui nécessitera du temps à mettre en place.
Therabu
 
Messages: 3057
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Suivante

Retourner vers Photographier en espace zoologique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tigre en mouvement