Ost Deutschland Jahre

Re: Ost Deutschland Jahre

Messagepar NRJMelvinT » Dimanche 23 Août 2020 19:23

Belle série !

7) Haemulon flavolineatum

Les Pseudanthias squamipinnis sont aussi des bimaculatus et la Pterois volitans est une Pterois antennata je pense.
Pour le Loricariidae sur ta dernière photo, je pense que c'est un Panaque peut-être un nigrolineatus.
Modifié en dernier par NRJMelvinT le Dimanche 23 Août 2020 19:33, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
NRJMelvinT
 
Messages: 640
Enregistré le: Dimanche 06 Avril 2014 18:17

Re: Ost Deutschland Jahre

Messagepar golentin » Dimanche 23 Août 2020 19:33

Oui le dernier est un Panaque nigrolineatus
golentin
 
Messages: 282
Enregistré le: Dimanche 05 Novembre 2006 9:45
Localisation: 50 14 et 35

Re: Ost Deutschland Jahre

Messagepar Therabu » Dimanche 23 Août 2020 20:00

Merci à vous ! Zootierliste n'indique ni Pterois antennata ni Haplochromis burtoni comme étant détenus à Berlin. La base est loin d'être à jour concernant les espèces de poissons donc n'hésitez pas à affirmer ces diagnostics !
Therabu
 
Messages: 3558
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Ost Deutschland Jahre

Messagepar golentin » Lundi 24 Août 2020 19:51

Apres ce sont des poissons que l'ont retrouve facilement dans le commerce surtout pour les poissons d'eau douce donc peut etre plus compliqué de mettre sur zootierliste tout les parc qui présentent des guppy par exemple
golentin
 
Messages: 282
Enregistré le: Dimanche 05 Novembre 2006 9:45
Localisation: 50 14 et 35

Re: Ost Deutschland Jahre

Messagepar Therabu » Mardi 25 Août 2020 8:12

Justement.
Il n'est pas impossible que ces espèces communes soient présentées mais ce n'est pas forcément le genre de la maison et des espèces semblables plus rares peuvent aussi se glisser dans l'inventaire quand il s'agit de l'aquarium de Berlin

Je continue avec le vivarium situé au second étage. La salle centrale des gavials était fermé au public pour des raisons sanitaires. Les vivariums sont modernes et vastes et la salle est agréable à visiter. Un coté est dédié plutôt aux présentations tropicales tandis que l'autre accueille des terrariums des régions désertiques.

Image
Python molure birman

Image
Mocassin à tête cuivrée de Trans-Pecos (Agkistrodon contortrix pictigaster)

Image
Varan de Mertens (Varanus mertensi)

Image

Image
Varan arboricole jaune (Varanus reisengeri)

Image
Iguane à bandes des Fidji

Image
Boa de Porto Rico

Image
Elaphe taeniura ridleyi

Image
Gastropholis prasina

Image
Python de Stimson (Antaresia stimsoni)

Image
Egernia cunninghami

Image
Crotale diamantin

Image

Image

Image
Phrynosoma braconnieri

Image
Sceloropus cyanogenis

Image
Tortue araignée de Madagascar

Image
Zonosaurus quadrilineatus

Image

Image

Image
Uromastyx thomasi

Image

Image
Acanthodactylus boskianus
Therabu
 
Messages: 3558
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Ost Deutschland Jahre

Messagepar Therabu » Mercredi 26 Août 2020 9:27

Enfin le troisième et dernier étage est divisé en deux parties. la première est consacrée aux amphibiens, dispersés dans une quinzaine de terrariums classiques puis une seconde salle est quant à elle dédiée aux insectes. Il y a une diversité d'espèces présentées intéressantes et les gens semblaient intéressés par le contenu de chacune des "boites". En terme d'immersion c'est à revoir mais le simple fait d'exhiber autre chose est intéressant d'un point de vue pédagogique. Je ne sais pas s'il y a également des élevages conservatoires, étant donné que les quelques invertébrés que je connais qui bénéficient de ce type de programmes ne semblent pas détenus à Berlin.
Chez les amphibiens, j'ai trouvé que l'intérêt de la collection présentée avait baissé au fur et à mesure de mes visites. La plupart des espèces sont courantes en captivité et peu menacées. J'ai aussi trouvé que nombre d'entre elles se ressemblaient avec une prédominance d'espèces vertes et arboricoles même si c'est probablement l'archétype de la grenouille aussi dans le milieu naturel.

Image
Sonneur oriental (Bombina orientalis)

Image

Image
Sonneur à ventre jaune (Bombina variegata)

Image
Dendrobates tinctorius

Image
Rainette verte d'Amérique du Nord (Dryophytes cinereus)

Image
Litoria caerulea

Image
Litoria infrafrenata

Image

Image
Triton de Kaiser (Neurergus kaiseri)

Image
Rainette de Cuba (Osteophilus septentrionalis)

Image
Pleurodeles nebulosus, originaire d'Afrique du Nord

Image
Polypedates megacephalus

Image
Bernard-l'ermite géant (Petrochirus drogenes)

Image
Psalmopheus cambridgei

Image
Phasme géant des Caraïbes (Diapherodes gigantea)

Image
Mante géante asiatique (Hierodula menbranacea)

Image
Leiurus quinquestriatus

Image
Phyllium giganteum

Image
Pimelia angulata
Therabu
 
Messages: 3558
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Ost Deutschland Jahre

Messagepar Therabu » Vendredi 28 Août 2020 8:09

Ressortons désormais de l'aqua-vivarium pour partir à la découverte du zoo en lui-même.

Image
Vue sur la partie centrale de l'aqua-vivarium

Le premier complexe qui s'offre au public à la sortie de l'établissement ou bien juste après l'entrée monumentale de la porte des éléphants est la fauverie. Elles est actuellement en chantier et donc non accessible au public. Les plans futurs et les espèces présentées ont déjà été évoqués dans le sujet dédié aux nouveautés berlinoises. J'ai pu voir le nouvel enclos des lions rénové. La modification du substrat et la végétalisation sont vraiment réussie et transporte réellement le visiteur en Afrique. Toutefois, l'empreinte du plateau extérieur reste la même qu’auparavant et je regrette que des dimensions plus ambitieuses ou n'aient pu être envisagée pour un groupe de lions et que ce plateau extérieur, pas ridicule en surface, soit plutôt dédié à un félin solitaire.
Dans le prolongement de la fauverie, le pavillon chinois marque le centre du zoo et l'installation de l'espèce la plus populaire du zoo : les pandas géants.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

L'accès à la zone d'observation des pandas était fortement limité et la majorité de ces photos ont donc été prises depuis l'allée centrale. Deux jeunes évoluent avec leur mère d'un coté tandis que le mâle fait sa vie dans l'enclos d'à coté. J'ai été surpris de constater que la femelle et ses jeunes ont été rentrés lorsque une pluie légère a commencé. D'ailleurs l'un des jeunes voulait rester dehors et les soigneurs sont restés de longues minutes à le convaincre de descendre avec un peu de nourriture et beaucoup de persuasion. J'avoue rester un peu circonspect devant cette gestion qui s'apparente plutôt à celle d'un chien domestique qu'à un ursidé sauvage vivant dans des montagnes enneigées une partie de l'année...
A l'arrière des pandas, une zone historique, située sous le couvert forestier et ponctuée de petites bâtisses constitue la zone des cervidés. On y trouve plusieurs espèces de gabarit réduit, notamment l'hydropote de Chine, une espèce peu répandue dans les parcs zoologiques et classées vulnérable.

Image

Image

Image

Image
Hydropote de Chine

Image

Image
Renne de forêts de Finlande

Image
Cerf du Prince Alfred

Ce secteur historique débouche lui aussi sur une allée vieille du zoo qui est consacrée aux bovins du monde entier. Elle renferme à elle seule le concept du zoo urbain historique, concentrant voire alignant divers représentants d'une même classe d'animaux exhibés dans des petits enclos où des éléments décoratifs suggèrent plus ou moins justement la zone d'origine de l'espèce. C'est un véritable patrimoine historique qu'il faut conserver mais je suis aussi étonné que l'on doive conserver deux espèces de bisons par exemple au zoo de Berlin.

Image
Etable des bisons

Image
Buffle domestique

Image

Image

Image
Gaur indien

Image
Banteng

Image
Buffle de forêt

Image
Maison des antilopes
Therabu
 
Messages: 3558
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Ost Deutschland Jahre

Messagepar Therabu » Lundi 31 Août 2020 8:54

La faisanderie du zoo de Berlin n'a pas subit de modifications depuis plusieurs années. Evidemment, entre chaque visites, les oiseaux bougent d'une cage à l'autre ou vers la maison des oiseaux attenante. Il est difficile de dégager un thème ou une organisation particulière à l'ensemble ni même au sein de chaque volière. Il s'agit avant tout d'un espace d'élevage et de présentation de la diversité du monde des oiseaux.

Image
Kagou huppé

Image

Image
Coucou présageur de Nouvelle-Guinée

Image
Crabier malais

Image
Argus

Image
Cardinal de Virginie

Image
Grand hocco

Image

Image
Râle des genêts

Image
Coq de Sonnerat

Image
Etourneau pie

Image
Choucador à oreillons bleus

Image
Gonolek de Barbarie

Image
Sarcelle marbrée

Image
Eperonnier gris

Image

Image
Eperonnier de Germain

Image
Eperonnier napoléon

Image
Sarcelle hottentote

Image
Tragule malais

Image
Pirolle à bec rouge

Image

Image
Vanneau à tête noire

Le complexe des "petits" flamants a lui aussi peu évolué. Le faux rocher a remplacé la brique dans le fond de l'installation mais les groupes de flamants nains et les deux espèces andines continuent de vivre chacune dans leurs installations couvertes.

Image

Image
Flamant des Andes

Enfin, la volière du bord de mer est toujours ce recoin paisible où il est possible de se poser et observer les différents oiseaux vaquer à leurs occupations juste sous nos yeux.

Image
Crabier indien

Image
Courlis cendré

Image

Image

Image
Sarcelle d'été
Therabu
 
Messages: 3558
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Ost Deutschland Jahre

Messagepar Therabu » Lundi 07 Septembre 2020 19:44

En face des cages de la faisanderie, se trouve l'imposante maison des oiseaux. Sa superficie dépasse les bâtiments des éléphants, hippopotames ou grands singes, ce qui en dit long sur l'exhaustivité de la collection présentée (et sur les superficies dédiées aux grands mammifères).
Chacune des quatre ailes présente l'avifaune d'un continent. En général, les oiseaux bénéficient de cages intérieures bien végétalisées donnant sur des volières extérieures qui commencent à devenir moins dénudées qu'à l'inauguration.

Image

Image
Cichladuse tachetée

Image
Pie-grièche à longue queue

Image
Touraco violet

Image

Image

Image
Dos vert à joues blanches (Nesocharis capistrata),un petit granivore africain quasiment jamais présenté en parc zoologique

Image
Francolin à cou jaune

Image

Image
Ganga unibande

Image

Image
Barbican à tête rouge

Image
Vanneau du Sénégal

Image
Oiseau-chat à oreillons blancs

Image
Torquéole de Sonnerat

Image
Gallicolombe poignardée

Image
Otidiphaps noble d'Aru

Image
Tarictic des Visayas

Image
Ptilope à front orange

Image
Ptilope de Grey

Image
Amazone lilacine

Image
Tangara évêque

Image
Colombine wonga

J'ai trouvé la grande volière de vol libre, située un peu plus loin le long de la bordure du zoo avec le canal, assez vide par rapport à mes prochaines visites. Il faut dire qu'il mouillassait durant mon passage. Cela dit, la qualité elle est toujours là ! J'ai eu la joie de partager le sentier de visite avec un tallégale de Latham qui profitait tranquillement de la tranquillité de la matinée pour explorer la zone dédiée aux visiteurs.

Image

Image

Image

En revenant sur nos pas, on croise cette fois le castor d'Europe avant de gagner le complexe des ours. Depuis mes dernières visites, il s'est considérablement dépeuplé, ce qui n'est pas plus mal. J'espère que de nouveaux habitats pourront être recréés en reliant les enclos et les dédier à l'élevage d'espèces adaptées à un zoo urbain. Pour l'instant, on y voit une meute de loups blancs "arctiques", une vieille ourse polaire, et plusieurs ours lippus.

Image

Image

Image

Le secteur des porcins est une autre zone historique qui pourrait continuer à être utilisée avec des modifications mineures.

Image
Babiroussa

Image
Pécari à lèvres blanches

Je découvre également la nouvelle "Vallée des Rapaces", un sentier pénétrant à l'intérieur de trois volières récentes, à la structure et au paysage refait. Elles sont plutôt jolies et pas ridicules sur le plan de l'espace mais le plan de collection retenu est légèrement décevant. Enfin, dans l'ancien enclos des phacochères, bordant le complexe des hippopotames, un anoa des plaines isolé a pris possession de l'enclos voisin des hippopotames nains. Le petit bovidé était plutôt actif mais semblait aussi stéréotypé.

Image
Buse de Harris

Image

Image

Image
Anoa
Therabu
 
Messages: 3558
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Ost Deutschland Jahre

Messagepar Therabu » Lundi 21 Septembre 2020 7:32

Interlude prolongé,je m'en excuse, mon brouillon avait sauté !

Après la maison moderne des hippopotames, se dresse cette fois la maison des antilopes, plus vieille bâtisse du zoo et ayant survécu aux bombardements. C'est encore une installation tout fait adaptée à ses pensionnaires, à savoir deux girafes mâles, des cobes, des sitatungas et un gerenuk mâle. Plus loin, je m'attarde devant l'enclos d'isolement des éléphants où vit un beau spécimen bien que la taille de son enclos extérieur soit ridicule.

Image

Image

Image

Image

Image

Puis nous arrivons dans le secteur des singes qui occupe un flanc du zoo. Il y a bien sûr l'immense singerie, constituée de plusieurs bâtiments alignés et flanqués que volières, fosses ou îlots de chaque coté. Cela dit les conditions de vie sont là encore rarement satisfaisantes même si des efforts notables ont été faits pour les anthropoïdes. Les bonobos vivent encore dans une petite cage basse de plafond d'une autre époque et aucun projet ne pointe à moyen terme pour reloger ces animaux. Chez les singes intermédiaires, ce n'est guère reluisant non plus même si certains groupes sont en fin de cycle et ne devraient pas être remplacés afin d'effectuer des fusions d'espace. Enfin, comme souvent, les petits singes sud-américains s'en sortent légèrement mieux avec l'accès à des cages extérieures construites sur le toit du bâtiment.

Image
Capucin olive

Image
Macaque japonais

Image
Macaque à toque

En plus de ce complexe impressionnant, une double installation, historiquement deux fosses collées l'une à l'autre, abrite des espèces plus résistantes même si elles bénéficient elles aussi de leur propre bâtiment non visible du public. D'un coté vivent des macaques ouandérous qui ont bénéficié d'un agrandissement de leur installation grâce à des parois d'acrylique. La troupe de babouins hamadryas semble quant à elle évoluer sur l'in de ces rochers à babouins historique caractéristique des zoos allemands. Ces présentations tendent à disparaître, notamment parce que l'espèce est non menacée en milieu naturel et que la gestion de telles colonies ne doit pas être une partie de plaisir. Mais j'ai pris un immense plaisir à voir la dynamique sociale de ce groupe complet et ne peut n’empêcher de penser quel serait le spectacle,si ce bel amoncellement de rochers était doublé d'une jolie prairie où les babouins pourraient fourrager. Imaginez le spectacle avec une cinquantaine d'animaux !

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Voilà pour cette visite des zoos de Berlin dont la collection pléthorique reste toujours impressionnante !
Therabu
 
Messages: 3558
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Précédente

Retourner vers Photographier en espace zoologique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Tigre en mouvement