Au pays des tulipes... et des animaux

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar raphaël » Jeudi 29 Juin 2017 21:11

Superbes photos comme toujours Antoine !

J'avais moi aussi adoré ma visite d'il y a quelques années. On en a déjà parlé ici, mais je trouve que si Romagne doit choisir une évolution, c'est celle là qu'il faut penser. Varier et individualiser chaque espace. J'ai beau être fan de la Vallée des singes, je conçois qu'il y a une certaine ressemblance dans les enclos de contact et espaces des primates. En résumé, tout est de la même forêt. Et la fin du parcours m'a toujours paru un poil redondant avec le reste (après avoir vu les chimps, on repasse par des saïmiris, des atèles, des callithricidés, des animaux déjà vus).
A Apenheul, il y a des singes, mais aucun n'a le même territoire, et aucun n'offre la même expérience. Les saimiris sont dans les arbres partout, les lémuriens ont un environnement plus marécageux, et surtout, parfois on est au sol, parfois sur une haute passerelle, parfois dans une volière, etc.
L'ile des gorilles, aussi, est extraordinaire. Je reste un peu plus mitigé sur celle des orangs pour le rendu en visitant.
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 6024
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar Therabu » Jeudi 29 Juin 2017 23:20

Merci abel pour ton passage. La question de l'ouverture de la collection à des animaux extérieurs à la spécialisation est une question que les parcs eux-mêmes ont du mal à trancher. Il y a eu pas mal d'allers-retours sur le sujet à Apenheul il me semble.

Reprenons notre découverte de la "forêt des singes" pour nous diriger cette fois vers le continent africain. Plusieurs point de vision, dont un avec une arène de gradins pour les nourrissages, offrent des aperçus partiels de l'immense territoire des gorilles. Pour comparer avec le seul autre territoire de ce genre qu'est celui de la Vallée, l'espace est plus vaste mais moins arboré et joli. Les singes s'en fichent surement pas mal mais les sapins ne me transportent pas en Afrique tropicale :mrgreen: Les zones herbeuses sont plus nombreuses également. Des patas et des mâles cercopithèques de l'Hoest, une espèce assez terrestre, profitent également de l'immense espace.

Image

Image

Image

Sur la longueur de l'île, le territoire le plus artificiel du parc est celui qui accueille les magots. Il s'agit en fait d'une grande arène rocheuse qu sein de laquelle le visiteur pénètre après avoir vu des gundis de l'Atlas dans un vivarium encastré dans la paroi. Pour le coup, l'immersion au sein des montagnes marocains est assez réussi et j'ai vraiment apprécié cette zone moins boisée qui coupe franchement le rythme de la visite. De nombreux panneaux pédagogiques agrémentent le cheminement du visiteur. Les singes bénéficient eux de quelques structures d'escalade, de vastes zones herbeuses et sableuses laissées en état et d'un grand bassin fort apprécié des primates.
Une volière pénétrante pour ibis chauves clôture la zone. Je ne m'en souviens plus, mais il semble qu'une partie de l'enclos des magots accueille des moutons du Cameroun.

Image

Image

Image

On arrive désormais à l'autre aire de restauration du parc, à proximité du bâtiment des gorilles. C'est également un territoire d'immersion (séparé tout de même du restaurant et de l'aire de pique-nique) sud-américain avec plusieurs espèces de petits singes sud-américains. Des aras en liberté et des poudous du Sud vivent aussi dans la zone. Une île discrète et avec de beaux arbres accueille quant à elle un couple de gibbon à favoris blancs du Nord.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

La visite continue sur un autre territoire sud américain. Cette fois le visiteur évolue sur une jolie passerelle en bois à quatre mètres de hauteur au milieu d'un terrain boisé. Le territoire abrite de mémoire des sakis, un second groupe de saimiris et surtout des hurleurs roux. Un bâtiment en hauteur conçu pour des amphibiens a été reconverti en nocturama pour des douroucoulis.

Image

Image

Image

Dans la continuité, une île végétalisée accueille l'espèce la plus liée à l'histoire d'Apenheul. Le fondateur du parc avait commencé la présentation au public de sa collection personnelle constitué de petites espèces et d'un groupe de singes laineux. Malheureusement, comme toute la population européenne, les individus sont des hybrides de plusieurs espèces.
La zone sud-américaine s'achève avec un vaste territoire couvert de sapins et entouré d'un bras d'eau qui accueille des atéles robustes de Colombie. Les capybaras profitent du sol et du fossé en eau qui borde toute l'installation. De l'autre coté, un beau groupe de capucins à épaules blanches évolue sur une île herbeuse densément garnie de structures d'escalade.

Image

La dernière installation de la visite est une volière pénétrante traversée d'une passerelle couverte. Initialement prévue pour des oiseaux sud-américains, ces habitants sont partis pour laisser place à un petit groupe d'entelles.

Image

Image

Cette visite imagée d'Apenheul se termine ainsi. Le lendemain, je suis retourné au Burger's qui m'avait tellement plu la première journée. Il me reste encore à vous présenter le Bijdoorp de Rotterdam et j'en aurais fini de ce petit périple néerlandais.
Therabu
 
Messages: 2166
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar zoovenir » Samedi 01 Juillet 2017 18:59

Je suis heureux voir encore de très belles photos des animaux de ce parc que j'aime beaucoup et que j'avais découvert en 1984. Quant au Nasique .... :D
Tu signales que les aras sont en liberté. Ils sont toujours volants ? Avant, ils avaient pris l'habitude de partir dans la cour de l'école toute proche.

Je suis fasciné par les espèces que tu arrives à saisir. Je n'ai jamais vu autant d’oiseaux au Burgers'zoo notamment dans la serre du Bush lors de mes visites.

Je rajoute un ancien plan d'Apenheul.

Image
Avatar de l’utilisateur
zoovenir
 
Messages: 704
Enregistré le: Dimanche 04 Septembre 2011 13:54

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar raphaël » Samedi 01 Juillet 2017 20:25

Je reprends l'interrogation de Zoovenirs !

En 2010 lors de ma visite, j'avais été charmé par ses quelques aras vivant en liberté dans le zoo. On m'avait expliqué, le plus simplement du monde, qu'ils ont leurs habitudes là, ils y sont nourris, rentrés le soir, etc, que donc ils ne s'éloignaient jamais vraiment. Dit comme ça, cela parait si facile, mais pourquoi aucun autre zoo ne le fait ?
Apenheul réussit vraiment à garder des aras libres mais "conditionnés" ?
On pourrait imaginer cela dans tellement de nos établissements !
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 6024
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar éric13 » Samedi 01 Juillet 2017 21:04

Peut-être une différence de mentalité entre Européens ?!
Avatar de l’utilisateur
éric13
 
Messages: 801
Enregistré le: Lundi 10 Septembre 2012 22:18

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar gibbon » Samedi 01 Juillet 2017 22:48

Therabu a écrit:Merci pour ton avis et ta vision. Je préciserais que le post-traitement est une chose que j'intègre dès la prise de vue. Ce n'est pas une prise de vue sur place puis une fois derrière mon ordinateur j'essaye de l'améliorer comme je peux. Il y a tellement de paramètres qui séparent la photo moyenne d'un cliché réussi. Si le post-traitement me permet d'en négliger certains à la prise de vue pour me concentrer sur l'essentiel et ce que je ne pourrais pas rattraper plus tard, je ne vois pas pourquoi cela enlève de l'authenticité à la photo. Que fait le processeur de l'appareil photo lorsqu'il convertit la lumière en signaux électroniques sur un écran ? Du traitement d'image. Sauf que l'on a pas la main dessus ou alors à la marge avec quelques réglages. Je vois le post-traitement comme une interprétation complémentaire au cadrage plutôt qu'un simple moyen d'améliorer l'image.

raphaël a écrit:Au passage, même le meilleur appareil photo n'a pas la même sensibilité et la même perception des couleurs, teintes et contrastes que l'oeil humain.

Parfois, une retouche donne un rendu plus réaliste que la photo originelle.

Mais je suis bien d'accord avec vous. :D Et ça va exactement dans le sens de ce que j'ai dit, à savoir qu'il est plus facile de faire de belles photos en les retouchant qu'en les laissant brutes, justement parce que la retouche permet de rendre la photo plus proche de ce que voit l'œil humain, et donc plus agréable à regarder.

Bravo pour tes photos, surtout celles des gibbons à favoris blancs du Nord !
Avatar de l’utilisateur
gibbon
 
Messages: 1008
Enregistré le: Jeudi 10 Mai 2012 11:31

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar okapi » Dimanche 02 Juillet 2017 8:34

Et ces belles photos sans retouches, aurons-nous la chance de les découvrir un jour? Sur un site? Dans une exposition? Dans un livre? Ici?
okapi
 
Messages: 9363
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar Therabu » Dimanche 02 Juillet 2017 9:11

Un site Web est en effet prévu à long terme. Faire des expositions m'intéresse également mais je n'ai pas de projet à court terme.
Les aras étaient bien volants. Je pense qu'ils sont aussi gardés dans le parc a proximité grâce a la nourriture.

Zoovenir, j'ai pris deux jours pour visiter le Burgers dont la majorité a l'intérieur des serres. Après l'expérience de l'observation naturaliste aide grandement a dénicher les espèces les plus discrètes
Therabu
 
Messages: 2166
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar raphaël » Dimanche 02 Juillet 2017 11:49

Therabu a écrit:Les aras étaient bien volants. Je pense qu'ils sont aussi gardés dans le parc a proximité grâce a la nourriture.


Comme Jersey et les fameux enclos à tamarins sans enclos, où les petits singes restent sur le territoire qui est le leur.
Peut être, même sûrement, que la législation française n'autorise pas à lâcher des aras librement ?
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 6024
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar zoovenir » Dimanche 02 Juillet 2017 12:55

Ou même les saïmiris des Sables d'Olonne.
Avatar de l’utilisateur
zoovenir
 
Messages: 704
Enregistré le: Dimanche 04 Septembre 2011 13:54

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar Therabu » Lundi 17 Juillet 2017 19:41

Cela ne fait pas encore un an que j'ai effectué cette visite donc il est encore temps de clôturer ce zootour avec le Blijdorp de Rotterdam. Pour donner mon avis en prélude, je n'ai pas vraiment été emballé par ce parc qui reste pourtant une référence européenne. Il y a comme partout des points noirs mais il y a finalement peu si ce n'est aucune installations où je me suis dit "Whaouh". Il y a bien sur de jolies choses mais aucune idée vraiment révolutionnaire qui ne viennent remettre en cause les standards de présentation. Pourtant, le zoo est très récent dans son ensemble avec la majorité des installations ayant bénéficié de rénovations dans les vingt dernières années, la dernière relique étant la maison des fauves d'où les lions étaient partis et où des géladas devraient bientôt être présentés. Comme dans les gros parcs allemands, il y a un problème en ce qui concerne la collection avec trop de gros animaux pour une surface plutôt limitée et beaucoup d'espèces de plus petite taille qui faisaient l'intérêt du parc sont quant à elles parties.

La visite commence au sein de l'extension américaine du parc. D'un coté, l'Océanium propose une visite partant des mers froides du globe avec alcidés, manchots et lions de mer, puis des aquariums récifaux pour finir avec une zone terrestre tout en intérieur présentant principalement la rare faune des déserts nord américains. J'ai malheureusement manqué de temps pour visiter cette zone qui était dans ma mémoire plutôt réussie sans atteindre le niveau de l'Ocean du Burgers.

Image
Mouette tridactyle

Image
Eider à duvet

Image
Guillemot de Troïl

Image
Sebastes pinniger

Image
Géocoucou de Californie

Image
Crapaud du Coloroda

Image

Image
Spermophile des rochers

Image
Crotalus basiliscus

Image
Renard véloce

Image
Serpent inconnu

En face, les ours polaires occupent une belle installation...en trompe l'oeil. C'est en fait de superficie restreinte. Dommage car l'aménagement et l'intégration de la vision sous-marine autour de la zone est très bien fait avec l'intégration de petites espèces comme harfangs et renards polaires. C'est d'autant plus rageant lorsque l'on voit que l'arrière du complexe est occupé par...un troupeau de bisons d'Amérique. Les bovidés ont ruiné le pré herbeux dans lequel ils vivent. Une petite fosse pour chiens de prairie se situe en avant-plan de l'enclos des bisons pour parachever ce panorama nord-américain. J'espère vraiment que les ours verront leur espace s'agrandir avec une jolie pelouse dans laquelle les oursons pourraient évoluer.

Image

Image

Image

Image
Ours polaire

Image
Chien de prairie

Quelques volières et enclos grillagés tout en longueur agrémentent le chemin de visite principal qui permet de rejoindre la partie principale du parc. Elles sont occupées par quelques espèces communes d'Amérique du Sud comme les ibis rouges, vigognes, nandous et loups à crinière...Mais surtout, il y a Amazonica, grande serre à papillons qui présente également des piranhas et des anacondas. Beaucoup d'espace de bouffé pour des papillons entre le bâtiment, les chemins d'accès et allées de service. Mais bon cela semble plaire au visiteur et c'est effectivement très joli.

Image

Image

Image

Image
Therabu
 
Messages: 2166
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar abel » Lundi 17 Juillet 2017 19:57

Merci Therabu !
abel
 
Messages: 2464
Enregistré le: Lundi 02 Novembre 2015 18:47
Localisation: Tours

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar Joseph » Lundi 17 Juillet 2017 20:14

Merci Therabu pour ces images ! Je suis globalement d'accord avec toi sur ton avis global du parc, en effet aucune installation n'est vraiment parfaitement réussie et on retrouve encore de gros animaux qui n'ont rien à faire dans ce type de parc.
La zone américaine n'est vraiment pas selon moi une réussite, et en effet cet enclos pour ours polaires m'a paru bien étroit avec de nombreux fils électriques très visibles.
L'Oceanium est vraiment un très bel espace et la pédagogie y est extrêmement poussée (des pièces entières y sont dédiées avec panneaux interactifs, médiateurs scientifiques ...)
J'ai trouvé aussi dommage de ne trouver que des papillons dans la nouvelle serre, j'y aurais préféré des oiseaux et primates sud-américains
Joseph
 
Messages: 597
Enregistré le: Mercredi 03 Septembre 2014 13:16
Localisation: Bailleul Nord

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar Therabu » Lundi 17 Juillet 2017 21:43

On attaque désormais la vaste zone asiatique avec le nouvel enclos des lions asiatiques. Pas mal avec en effet un beau bâtiment. C'est une installation sympa pour un zoo de ville mais qui ne peut égaler les vastes espaces offerts par d'autres zoos. De plus, le visiteur fait quasiment le tour des enclos ce qui augmente la sensation de proximité pour les animaux. Taman Indah, le grand bâtiment des éléphants a fait fureur lors de son inauguration, et pour cause, c'était l'une de premières fois que des éléphants ne vivaient pas dans des boxs mais avec un vrai enclos intérieur. L'enclos extérieur est par contre beaucoup plus basique et consiste en un simple plateau de sable. je ne me souviens même pas de l'installation d'isolement mais ce ne doit pas être joli.
Le bâtiment a je trouve, assez mal vieilli malgré le soin esthétique apporté. Cela fait vraiment étriqué pour toutes ces espèces présentées (éléphants, rhinocéros, tapirs malais, calaos...). Il en va de même des installations des rhinocéros unicornes, simples plateaux sableux entourés de végétation et délimités par un bassin. La proximité avec le visiteur est impressionnante mais cette espèce ne devrait plus être présentée ici et de cette manière. Encore une fois, un vaste plateau de l'autre coté accueille quant à lui des...chameaux. Les seules installations que j'ai bien aimé dans cette partie sont la volière des échassiers et celle des tigres, tous les deux situées en bordure de lac. Bon c'est trop petit pour les tigres mais la végétation leur permet de se cacher autant qu'il le veulent. La volière pénétrante, sur deux niveaux grâce à une passerelle en hauteur, abritait encore récemment des espèces menacées d'échassiers asiatiques, comme des tantales indiens et cendrés, ibis à tête noire. Les tantales n'étaient malheureusement pas visibles.

Image
Tigre de Sumatra

Image
Dendrocygne bicolore

Image

Image
Ibis à tête noire

La Maison asiatique est un autre complexe qui héberge plusieurs espèces menacées en provenance des îles de l'archipel indonésien mais aussi philippins. Cette fois le dimensionnement des installations me semble correct même si l'espace est toujours compté. On passe un peu du poisson au banteng, du varan au cormoran mais j'ai bien apprécié cette zone noyée dans la végétation et assez simple en terme de thématisation.

Image
Tortue-feuille de l'Annam

Image

Image
Grand cormoran

Image

Image
Sanglier des Visayas dont Rotterdam a été l'initiateur de toute la population européenne

Image
Tragule de Balabac

Image

Image

Image
Imposant varan de Komodo. C'est une autre espèce désormais un peu plus commune que Rotterdam détient depuis longtemps et où le parc a joué un rôle significatif dans l'établissement de la population actuelle.

Enfin cette zone asiatique s'achève avec le jardin chinois, un ensemble de ponts, pagodes et autres aménagements construits entre les canaux. Outre des élaphodes de Mitchie (Rotterdam a longtemps été un des rares parcs à les reproduire), pandas roux, on y trouve également des panthères de l'Amour dans une volière de taille moyenne mais bien végétalisée, loutres européennes et surtout un groupe reproducteur de langurs de François évoluant dans une volière assez dénudée mais entourée de verdure.

Image

Image

Image

Image

La "pointe" du zoo accueille l'ancienne fauverie reconvertie pour les géladas, un enclos de contact pour wallabys, formant une zone australienne au rabais et un enclos forestier de taille limitée pour des loups européens. Ces derniers forment avec un enclos à rennes une zone européenne tout aussi pertinente...

Image
Exposition au public

Riviera Hall qui fut un temps blindé d'animaux de petite taille allant des poissons, amphibiens, oiseaux et reptiles a été complètement remodelé pour accueillir une vaste aire de jeu couverte. Certainement l'une des décisions les moins heureuses du point de vue des amateurs de parcs puisqu'elle a conduit à un appauvrissement considérable de la collection et à la destruction de présentations qui semblaient tout à fait adaptées. Seul les cotés du bâtiment accueillent encore des animaux. Un côté est consacré aux oiseaux et aux plantes avec la fameuse serre victorienne et ses nénuphars géants. On y trouve diverses espèces en vol libre tandis que des toucans occupent les volières d'élevage.

Image
Garrulax du Pére Courtois

Image
Tangara du Brésil

Image
Scissirostre des Célèbes
Therabu
 
Messages: 2166
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Au pays des tulipes... et des animaux

Messagepar éric13 » Lundi 17 Juillet 2017 22:00

Dans les années 60 et 70, Rotterdam a aussi eu beaucoup de reproduction avec les tigres (Sibérie et Sumatra).
Avatar de l’utilisateur
éric13
 
Messages: 801
Enregistré le: Lundi 10 Septembre 2012 22:18

PrécédenteSuivante

Retourner vers Photographier en espace zoologique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tigre en mouvement